Vraiment utile une yaourtière ?

Avec toutes les machines qui encombrent déjà les cuisines modernes, il est légitime de se poser la question de la pertinence d’une yaourtière ? Et même s’il revient à chacun faire son propre avis, voici un ensemble de points et réflexions qui vous permettront de décider en toute connaissance de cause.

yaourtière et son couvercle

Gadget ou indispensable la yaourtière ?

Fréquence d’usage et aspects pratiques

La plupart des ustensiles ménagers sont peu utilisés. En sera-t-il de même avec la yaourtière ? Il faut ici se poser la question de la fréquence mais aussi de la praticité. Je ne fais pas de gâteaux tous les jours et pourtant j’ai bien plusieurs moules à gâteau dans mes placards. Sans eux, je serai bien embêté. Idem pour mon mixeur. Par contre, il est vrai que mon gaufrier et mon appareil à raclette prennent de la place pour 1 à 2 utilisations (grand max) dans l’année. Quels sont alors mes alternatives ? les emprunter à la famille ou à des amis lorsque j’en ai besoin ? Pourquoi pas.

Concernant la fréquence d’usage, nous nous servons à la maison de la yaourtière au minimum une fois par semaine. Difficile donc de se la prêter entre voisins ou amis. Dans notre cas, l’achat de cet appareil était le meilleur choix. Et vous, quel usage avez-vous envisagé pour votre yaourtière ?

Habitudes de cuisine et de consommation de yaourts

Je pourrai manger des yaourts nature toute l’année. Ce n’est pas le cas des autres membres de ma famille qui aiment varier les plaisirs. Yaourts nature, sucrés, aux fruits… ou encore desserts lactés et fromages. Les yaourtières les plus performantes permettent de faire tout ça (mais coûtent plus chers). L’appareil que nous possédons a donc un champ d’action plus vaste que la simple fabrication de yaourts.

Temps de fabrication et temps disponible

Un point phare des yaourtières est leur capacité à tout faire toutes seules. On mélange le lait à un yaourt, on met dans la machine et on revient 8-12 heures après pour placer les yaourts au frigo. Temps nécessaire : 5 minutes en allant doucement. Mais on peut aussi faire des yaourts à la main (nos ancêtres le faisaient bien avant nous). Les méthodes manuelles varient mais il reste une constante : il faut avoir un peu de temps devant soi, faire attention à la température et faire la vaisselle après. Si ces points ne vous dérangent pas, la question de la yaourtière doit être reposée.

Manger bon et sain

C’est l’argument qui revient à tous les coups lorsque l’on parle de yaourtière. Pour les personnes sensibles à ce qu’il y a dans leur assiette, pour ceux qui sont allergiques ou craignent les produits industriels, l’acquisition d’une yaourtière fait sens : au moins, on sait ce qu’il y a dedans ! Faire soi-même résonne aussi chez ceux qui apprécient de faire la cuisine et qui aiment innover.

La yaourtière reste un luxe (abordable certes) et se cantonne au rôle d’aide de cuisine qui simplifie le boulot. En avez-vous vraiment besoin ? En définitive pour vous, la yaourtière c’est un gadget ou un élément indispensable en cuisine ?

 

Laisser un commentaire