Le yaourt, c’est bon pour la santé

Les yaourts sont bons pour la santé. Derrière cette affirmation se cache une situation plus nuancée car certaines études scientifiques réalisés sur les effets des yaourts ont été menées sur la souris et n’ont pas été renouvelées sur l’homme.

ingrédients et recette pour yaourtière

Prêt à faire des yaourts maison

Premières découvertes scientifiques

Les premières conclusions scientifiques qui apportent la preuve des bénéfices des yaourts remontent au début du siècle dernier. Le prix Nobel de médecine 1908 attribué à Metchnikoff a récompensé le travail sur l’immunité. Le scientifique a été le premier a montrer que les bactéries présentent dans les yaourts améliorent la santé.

Pourquoi les yaourts sont bénéfiques à la santé

Depuis un siècle, les chercheurs ont réussi à comprendre pourquoi les yaourts avaient un impact positif sur l’homme : c’est l’effet probiotique des laits fermentés qui est le principal responsable.

Le principe est tout simple. En mangeant un yaourt, l‘organisme ingère des bactéries vivantes qui apportent des bénéfices complémentaires au simple apport de nutriments.

Valeur nutritionnelle des yaourts

Les yaourts apportent peu d’énergie : 70kcal pour 100 grammes de yaourts.

Dans le même temps, 100 grammes de yaourt apporte 20% des apports journaliers recommandés en calcium, protéines, vitamine B2 et phosphore.

Le yaourt est aussi particulièrement riche en vitamine B12, riche en zinc, cuivre vitamine B5.

Effets reconnus des yaourts

  • Lait plus digeste : le lactose présent dans le yaourt est déjà transformé. Les personnes qui ne digèrent pas bien le lait (65% des adultes) assimilent plus facilement le yaourt
  • Des diarrhées qui guérissent plus vite : utile aussi bien en prévention qu’en traitement sur conseil d’un médecin. Un des plus vieux bénéfices remarqué des yaourts. Tout comme la levure de bière, le yaourt permet de reconstituer la flore intestinale.

Effets non prouvés formellement

  • Teneur en calcium : La forte teneur en calcium des yaourts n’a pas de lien avec le traitement de l’ostéoporose.
  • Cancer : Les yaourts réduiraient le risque du cancer colorectal et de la vessie mais augmenterait le risque de cancer de la prostate.
  • Cholestérol : Le yaourt consommé régulièrement n’augmente pas le cholestérol dans le sang mais il est aujourd’hui impossible de dire si la consommation de lait fermenté le fait baisser.
  • Moins de carie : la consommation de yaourt chez les enfants réduirait les risques de carie.
  • Prise de poids : Le yaourt ralentirait progressivement la prise de poids.
  • Diabète : Le yaourt consommé en grande quantité entraînerait une diminution du risque de diabète.
  • Fonction immunitaire : L’ingestion de yaourt stimulerait les défenses de l’organisme (production d’anticorps notamment) et diminuerait les allergies.
  • Ulcère gastrique : la consommation de yaourt détruirait certaines bactéries responsable d’ulcères gastriques.

Autres effets des laits fermentés

  • Accélération du transit : marche uniquement avec les laits fermentés à base de bactéries au bifidus – ce n’est donc pas des yaourts

Voir aussi : le yaourt mauvais pour la santé ?

Laisser un commentaire