Yaourt et fruits : la règle qu’il faut toujours respecter

Après quelques fournées de yaourts nature, il est normal de vouloir essayer autre chose. Et le plus simple est bien souvent de vouloir ajouter du sucre, du miel… et des fruits.

Il convient alors de respecter une règle indispensable sous peine de faire échouer tous ces nouveaux yaourts :

Ne jamais mettre de fruits crus dans les futurs yaourts

yaourts fait maison avec des fruits

De bons yaourts aux fraises

Les fruits ne posent pas de problèmes particuliers dans les préparations à base de yaourt sauf lorsqu’ils sont crus.

Dans les yaourts maison, les fruits crus posent deux problèmes :

  • Ils dégagent de l’eau.
  • Ils sont acides (même si au goût on ne le sent pas forcément).

Et comme les yaourts restent malgré tout de la chimie précise (chimie domestique et naturelle certes, mais chimie quand même), il suffit de peu de choses pour que la fournée passe du succès à l’échec.

Les fruits dans le yaourt maison : OK mais cuits

Pour goûter au plaisir des yaourts assaisonnés aux fruits, il suffit donc de cuire ces derniers :

  • Les pocher quelques minutes, les sucrer puis bien les égoutter et les laisser refroidir
  • Alternative : Utiliser de la compote à la place
  • Alternative : Utiliser de la confiture déjà existante
  • Alternative : Utiliser des fruits secs (dattes, raisins secs, pruneaux…)
  • Alternative : Utiliser des arômes
  • Alternative : Mettre un peu de sirop

Exceptions qui confirment la règle : banane, myrtille et fraises crus ne font pas échouer les yaourts.

En plaçant le tout au fond du pot et en recouvrant les fruits délicatement avec la préparation à base de lait, vous obtiendrez ainsi de parfaits yaourts aux fruits.

Photo : Kate

Laisser un commentaire