Yaourtière au pot ou en bac ?

Dans les différents modèles de yaourtières proposées, on distingue 2 grandes familles : celles qui proposent des yaourts en portions personnelles et celles qui proposent le bac. Avantages et inconvénients suite à plusieurs mois de tests.

yaourtiere-entete-1.jpg

Yaourtières avec pots à l’unité

Les yaourtières de type pots sont les plus courantes. Les pots font entre 100 et 150ml et correspondent à des portions personnelles.

  • Avantages : Les pots sont pratiques car il correspondent à des rations individuelles. Facile à stocker dans le frigo, facile à déplacer (pour mettre dans le panier repas du midi au boulot). Enfin, dans la même fournée, on peut varier les plaisirs et prévoir différents goûts (en ajoutant au fond des pots de la confiture par exemple).
  • Inconvénients : Les pots sont bien souvent en verre et cassent. Il faut les changer et les pièces de rechange coûtent chères (les fabricants ne se modèrent pas vraiment avec les prix des accessoires). De plus, qui dit pots dit vaisselle (à la main ou au lave-vaisselle, ça reste pénible notamment les couvercles qui ne sèchent pas bien).

Yaourtières bac

Les yaourtières de type bac sont plus rares. On les retrouve sur les modèles les moins chers et les plus chers (c’est souvent une option ou un ustensile supplémentaire). La contenance du bac est d’un litre généralement.

  • Avantages : Souvent en plastique, le bac est increvable. Rapidement lavé, ce dernier entraîne peu de manipulations (placard, frigo, vaisselle…).
  • Inconvénients : Plus difficile à ranger (ça prend de la place dans le placard et le frigo doit être assez suffisamment haut), ce type de bac pose aussi le problème des nouvelles fournées. Sauf à transférer le yaourt dans un autre contenant, il faut attendre que le bac soit presque fini pour refaire une tournée de yaourts (et ne pas oublier d’en laisser un peu dans le bac pour ensemencer la nouvelle fournée). Mais la question se pose alors de la vaisselle ? Il faut bien la faire un jour et on n’échaperra pas à une manipulation de contenants. Pour finir, un gros bac n’est pas une bonne idée pour les gourmands qui peuvent manger plus que de raison…

Laisser un commentaire