Une yaourtière sans électricité, ça existe ?

Klarstein, la marque allemande de produits de la maison propose une yaourtière qui fonctionne sans électricité.

Comment est-ce possible ?

La plupart des yaourtières ne sont que des versions améliorées d’étuves : la température au sein de l’appareil est progressivement amené jusqu’à la température idéale pour que les bactéries fassent le travail de fermentation qui permet de transformer le lait et les ferments lactiques en yaourts.

Une fois la température atteinte, les yaourtières électriques maintiennent cette température suffisamment longtemps de façon à ce que les yaourts « prennent » bien.

me&yo, modèle de yaourtière

Klarstein, une yaourtière sans prise

La yaourtière Me&Yo de Klarstein fait la même chose à la seule différence qu’elle ne chauffe pas. Il faut déverser dans le bac prévu à cette effet le lait préalablement chauffé entre 40 et 90°. La yaourtière est ensuite refermée et les bactéries peuvent faire leur action lorsque la température est adéquate.

Cet appareil à yaourt est donc un simple « thermos » adapté à la confection du yaourt. Et une très jolie idée pour tout ceux qui ne veulent pas s’embêter avec un appareil électrique de plus. Car qui dit appareil électrique dit aussi risque de panne… ce qui n’est pas le cas avec un appareil de conception beaucoup plus simple que le modèle évoqué ici.

La yaourtière Me&Yo de Klarstein

Le modèle présenté permet de faire un yaourt dans la cuve d’1 litre : pas de petits pots donc mais un grand yaourt.

Sympa car nettoyable en lave-vaisselle et peu encombrant (20cm de large sur 20cm de haut).

Le prix aussi est sympa : vu que l’appareil est simple de conception, il coûte peu cher et ne risque pas de tomber en panne.

D’autres modèles de yaourtières fonctionnant sans courant ?

Les façons traditionnelles de réaliser du yaourt ne nécessitent pas d’électricité : du lait chaud, un four, du repos… C’est (beaucoup) moins pratique, mais ça marche très bien.

Photo : Klarstein

Laisser un commentaire