Existe-t-il des yaourtières en verre plutôt qu’en plastique ?

Les temps changent. Le plastique c’est fantastique chantait le groupe de rock Elmer Food Beat en 1990. Depuis, les consommateurs se méfient de plus en plus de ce matériaux et la présence de ce produit en contact avec la nourriture pose question aux autorités sanitaires et à un nombre croissant de consommateurs.

plastiques et contact avec les aliments

Plastiques alimentaires : dangereux pour nos yaourtières ?

Du côté des yaourtières, force est de constater que la majorité de ces ustensiles sont en plastique. Certains craignent donc que le contact entre yaourt et plastique soit dangereux pour l’organisme. Afin de ne pas devenir paranoïaque et être bien informé, voici quelques points à garder présent à l’esprit :

  • Le plastique peut faire migrer des molécules vers la nourriture qu’il côtoit. Cela intervient naturellement mais est souvent renforcé avec la chaleur et un temps prolongé. C’est aussi vrai pour les autres matériaux. Il faut simplement s’assurer que les éléments qui migrent vers notre alimentation ne sont pas toxiques.
  • Lorsqu’il y a un contact avec les aliments, le plastique doit être alimentaire. C’est un plastique particulier qui transmet des éléments qui ne sont pas dangereux ou dans des quantités très réduites.
  • Les produits destinés au marché français et européen (sigle CE) doivent respecter les normes imposées de santé publique. C’est une première assurance et une vérification obligatoire.
  • Étant donné la faible puissance de chauffe des yaourtières (40 degrés), l’impact est limité.
  • Dans beaucoup de yaourtières, les pots de yaourt sont en verre. Le contact direct et prolongé avec le plastique est très limité. Les grands pots (1 litre) sont fréquemment en plastique par contre.

On peut toujours imaginer que la condensation formée contre le couvercle est en contact direct avec le plastique et qu’une manipulation un peu brusque en fin de cycle fasse tomber les gouttes d’eau dans les yaourts… L’impact serait au maximum très très modéré et certainement sans danger.

Le problème du plastique en contact avec les aliments se produit aussi avec les autres matériaux : les alliages métalliques ne sont pas mieux. Le verre et la porcelaine sans plomb sont aujourd’hui les meilleurs contenants par rapport à ces questions.

Pour revenir aux yaourtières, celles qui sont commercialisées en France aujourd’hui sont construites en plastique alimentaire qui ne contient ni phtalates ni bisphénol A. Usez de bon sens et préférez les yaourtières avec pots en verre (les autres sont de toutes façons marginales). Pour celles et ceux qui ont le temps, vous pouvez fouiller le marché de l’occasion. Il existe de très belles yaourtières en porcelaine qui feront très bien le travail.

Photo : Les Haines

Laisser un commentaire