Le yaourt végétal de Végébon

Super défi : réaliser un yaourt sans soja ni lait animal. Concrètement, on prépare un gel d’agar, à mixer finement avec de la purée d’oléagineux, de l’eau et des ferments. Et après incubation on obtient des yaourts délicieux et crémeux ! Pour cette première recette de notre opération spéciale blogueur, ça commence très fort.

yaourt-vegebon

Les ingrédients

Ingrédients pour 1 kg de yaourt

  • 8 g d’agar-agar en poudre (4 cuillerées à café rases)
  • 500 g d’eau (500 ml)
  • 100 à 150 g de purée d’amande blanche (100 à 150 ml)
  • 400 g d’eau ou de « lait végétal » (400ml)
  • Ferments pour 1 L de lait (en sachet ou sous forme de yaourt)

La recette pas à pas

  1. Faire le gel d’agar : Faire bouillir 8 g d’agar délayé dans 500 g d’eau, verser dans un moule puis laisser refroidir. Si vous êtes pressés, utilisez une lèchefrite comme moule : le liquide tiédira en 5 minutes et vous pourrez passer à l’étape suivante.
  2. Stériliser le matériel : Verser de l’eau bouillante dans un saladier où reposent le pied du mixeur, la louche et un couteau. En verser aussi dans les pots de yaourts (mais pas dans les couvercles s’ils sont en plastique !). Laisser agir 10 minutes avant de vider l’eau.
  3. Mixer et ajouter les autres ingrédients : Dans un saladier, verser le gel coupé en morceaux et 200 g d’eau. Mixer au mixeur plongeant jusqu’à obtenir une crème bien lisse – ça prend plusieurs minutes mais c’est l’étape clé pour avoir un yaourt sans « grumeaux ». Si votre mixeur chauffe, faites des pauses. Si vous avez un blender assez grand, vous pouvez l’utiliser la place du saladier et du mixeur plongeant. Puis ajouter 200 g d’eau et au moins 100 g purée d’amande blanche. Bien mélanger.
  4. Lancer la fermentation : Ajouter le ferment, éventuellement un édulcorant et des arômes. Bien mélanger à l’aide du mixeur plongeant (ou du blender à faible vitesse). Verser dans un contenant (de taille individuelle ou familiale) et incuber environ 8 h (ça dépend de la température de l’incubateur et de vos goûts) à environ 43°C.
  5. Réfrigérer : Si possible, laisser le yaourt se refroidir et se raffermir 1 h au frigo avant de le consommer (c’est uniquement pour des raisons gustatives). Le yaourt se conserve quelques jours au frigo dans une boîte hermétique.

Notre avis

La recette proposée aujourd’hui n’est pas une recette de yaourt car le terme yaourt est très encadré. Néanmoins, ça ressemble à un yaourt, ça a un goût proche et ça se mange comme un yaourt, alors faisons une petite entorse aux termes exacts et accueillons avec grand plaisir cette recette qui ravira ceux qui oseront tenter la recette.

À propos de l’auteur

Sandrine Costantino est la plume derrrière le blog pratique Végébon. Ce dernier traite d’alimentation écologique et éthique. Vous y trouverez des photos de plats quotidiens, des recettes mais aussi des réflexions et des récits de vie pragmatiques et nuancés, avec une touche scientifique.