Comment couvrir ses yaourts d’une façon écologique et durable ?

Publié par Christophe.
Actualisé le : 31 décembre 2020

Vous fabriquez vos propres yaourts pour pleins de bonnes raisons : parce que vous aimez faire vous-même, parce que c’est peu cher, pour le coté écologique et la réduction des déchets, mais aussi et très certainement parce qu’ainsi vous savez exactement ce qu’il y a dans votre dessert préféré.

Et comme il est désormais partagé par beaucoup de monde que l’utilisation du plastique (même sans bisphénol A) n’est pas forcément le meilleur pour la conservation des aliments, autant réduire son utilisation au minimum lors de vos préparations. C’est pourquoi, lorsque vous fabriquez vos yaourts, la plupart d’entre vous utilisera des contenants en verre (matériau sain, recyclable…). Mais, en même temps, ces pots de yaourts sont fermés avec un couvercle… en plastique ! Ouch.

Il existe néanmoins un moyen simple, écologique, économique et durable de remplacer les couvercles en plastoc : les wraps en cire d’abeilles. Il s’agit de pièces de tissus enduits de cire d’abeille qui épousent la forme du pot, restent bien en place et, grâce à leur cire, rendent la fermeture hermétique. Pleins de couleurs, ces emballages alimentaires plaisent aussi beaucoup avec leur look délicieusement rétro rappelant les emballages des yaourts « à l’ancienne ».

On a testé et le verdict est sans appel : ces wraps sont une belle découverte qu’on recommande !

Wraps et yaourts DIY : utilisation pratique

Pour les yaourts, les wraps sont de forme ronde et font quelques centimètres de rayon. Suffisamment pour bien envelopper le couvercle.

Comme ils sont enduits de cire d’abeille, le contact entre les mains et le pot leur permet d’épouser la forme de ce dernier. La cire fait office de colle légère et permet au wrap de rester bien en place sur le pot assurant ainsi une fermeture à la fois simple et hermétique. Les possesseurs de Multidélice comprendront très bien l’intérêt : les couvercles des pots en plastique de la Multidélice (mais pas que – les pots d’autres fabricants sont tous un peu durs) sont certes hermétiques mais particulièrement durs à enlever et les enfants ont du mal à le faire seul. Avec les wraps, ce problème disparaît.

Lavables à l’eau claire et au savon, réutilisables pendant 1 an environ selon la fréquence d’utilisation, ces wraps ont en plus l’avantage de convenir à tous les pots, peu importe leur diamètre ou forme (rond ou carré).

Il faudra par contre bien veiller à positionner le wrap sur les pots froids car ils craignent la chaleur. Certes, les 35-40 degrés d’un yaourt tout neuf ce n’est pas énorme mais c’est suffisant pour rendre le wrap mou. La cire tiède risque alors d’accrocher au verre. Et si la cire n’est plus dans le wrap mais sur le pot, l’efficacité et la durée de vie du wrap seront réduits.

Autre avantage, ces wraps, qui conviennent particulièrement aux yaourts, peuvent toujours être utilisés même si vous changez de marque ou de modèle de yaourtière, et cerise sur le gâteau, ils vous sont aussi très utiles dans la vie quotidienne pour emballer et conserver d’autres aliments tels que les légumes ou fruits déjà coupés.

Pour en savoir plus sur ces wraps et si le coté écologique et sain de cet emballage vous intéresse, vous en trouverez chez Slow&Co, marque française spécialisée dans les wraps. Basée en Haute-Savoie, l’entreprise ne travaille qu’à partir de matières premières d’origine France et de tissus labellisé OEKO-TEX. Il y a notamment le kit minis de 6 wraps qui est prévu exprès pour les yaourts.