Peut-on utiliser des ferments périmés pour faire des yaourts ?

Que se passe-t-il si on utilise des ferments lactiques alors que la date de péremption est dépassée ? Est-ce que les yaourts vont prendre ? Est-ce que les yaourts peuvent être impropre à la consommation ?

Pour rappel, les ferments lactiques du commerce contiennent les bactéries nécessaires à la fabrication du yaourt mais sous forme lyophilisée, c’est à dire que l’eau a été retirée par divers procédés. Il peut y avoir du sucre ou de la maltodextrine qui sont ajoutés et nécessaires au processus de lyophilisation. Pour les ferments en sachets, la poudre obtenue est protégée dans un emballage alimentaire opaque et étanche. Le produit peut alors rester stable pendant très longtemps.

ferment lactique pour bifidus

Un sachet de ferment lactique au bifidus

Alors on a voulu vérifier par nous même. Le test a été fait avec un ferment très vieux. Trouvé au fond d’un placard, la date de consommation « de préférence » était dépassée de plus de 7 ans ! Il s’agissait d’un sachet de ferments lactique Alsa Bifidus. Ce n’était donc pas la bactérie du yaourt (bifidobacterium lactis) mais le principe est le même.

Résultat ? Les « yaourts » au Bifidus ont presque marché ! Le yaourt était mi-ferme mi-liquide. Outre la texture qui était approximative, le goût était bien là. Pas d’acidité, pas de grand loupé. Le fait que ces bactéries soient anaérobie facilite certainement leur très longue durée de vie lorsque les conditions sont réunies (ici c’était le cas).

Même s’il vaut mieux consommer les ferments dans le cadre de la date indiqué, aucun problème donc pour utiliser un sachet périmé ! Aucun doute qu’avec un ferment dont la date de péremption était dépassé de seulement quelques mois, le résultat aurait été presque parfait.

Et d’un point de vue santé ? La date indiquée sur le sachet est une date « à consommer de préférence avant » ce qui signifie que le produit ne devient pas impropre à la consommation ou dangereux. Au pire, ça ne marche pas mais il n’est pas possible de tomber malade. Évidemment, le bon sens fait que si le sachet n’est plus fermé hermétiquement, on ne l’utilisera pas.

Conclusion : bonne nouvelle, on peut donc utiliser les ferments lactiques dont la date de consommation est dépassée.