Ma yaourtière ne chauffe pas bien

Une yaourtière est un appareil simple et en principe costaud si on ne prend pas le premier prix. Et lorsque l’on appuie sur le bouton marche, ça chauffe ! C’est d’ailleurs le principe de base de cet appareil : une sorte de boite isotherme ou une étuve qui garde dans un milieu clos des ingrédients qui réagissent entre eux lorsque ces derniers sont exposés à une chaleur douce (environ 40-45 degrés).

thermomètre de cuisson et yaourt

À la main ou en yaourtière, la bonne température pour faire des yaourts est la clé de la réussite

Donc si la yaourtière ne chauffe pas :

  • Est-ce un problème électrique ? Est-elle branchée ? Le voyant s’allume-t-il ? Le minuteur / chronomètre fonctionne-t-il ? Ces premiers points de vérification permettent de voir si le courant et les fonctions visuelles de marche sont en état de fonctionner. Si non, retour SAV / dépannage ou achat d’un appareil plus performant.
  • Au bout d’une quinzaine de minutes de marche, l’appareil dégage-t-il de la chaleur ? Comme une yaourtière chauffe légèrement, il faut attendre un petit peu avant de sentir la chaleur se diffuser dans l’appareil. Et si on attend encore un peu plus, un peu de buée apparaît sur les vitres de l’appareil. Si pas de chaleur dans l’étuve, le mécanisme de chauffe (la résistance) est certainement dysfonctionnel. Même punition que pour le point précédent : direction l’assistance du fabricant…

Autres problèmes rencontrés parfois :

  • Le mécanisme de chauffe peut être aléatoire et subir des aléas importants. Une température constante est importante : trop froid et les bactéries ne travaillent pas à plein régime. Trop chaud et c’est la mort assurée de ces mêmes bactéries. Le tout dans un intervalle d’une dizaine de degrés. Il faut donc que la température soit bien stable.
  • Le mécanisme de chauffe n’est pas assez fort. Pour éviter de tuer les bactéries qui transforment le lait en yaourt, la sonde peut être mal réglée et déclencher trop tôt l’arrêt de la chauffe. Les yaourts vont bien se faire mais le temps nécessaire sera plus long. Il est d’ailleurs tout à fait possible de faire ses yaourts sur un radiateur ou derrière une fenêtre.
  • Le mécanisme de chauffe est trop fort. Si la sonde de température ne coupe pas la chauffe au delà de 45 degrés, les bactéries vont mourir. Beaucoup plus embêtant que le point précédent, ce cas de figure nécessite de changer la pièce défectueuse.

Pour tester la température, un simple thermomètre médical ou de cuisson peut être placé dans la yaourtière. Attention, il faut le placer de façon à pouvoir lire la température sans ouvrir l’appareil sous peine de tout fausser et de faire partir la chaleur accumulée par l’étuve.

Photo : Grongar